Amitié sans frontières

Le forum est consacré à réunir des amis du monde entier pour un échange culturel et d'idées sur différents sujets!
 
AccueilPortailGalerieCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Bonjour
Jeu 4 Juil - 17:55 par Couleur café

» Joli temps de l'avent
Dim 9 Déc - 11:55 par Domi

» Bonjour
Sam 20 Oct - 12:07 par Domi

» Deux entreprises prestigieuses lorraines
Sam 29 Sep - 18:40 par Domi

» Janik Coat auteure illustratrice
Ven 21 Sep - 11:43 par Domi

» Peintres orientalistes
Mer 19 Sep - 0:30 par Domi

» L'huile de ricin
Mar 18 Sep - 15:23 par Domi

» Bonne nuit en poésie
Mar 11 Sep - 8:15 par Domi

» Une bonne nuit en compagnie de madame Butterfly, opéra de Puccini
Dim 9 Sep - 0:35 par Domi

Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Furl  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de Amitié sans frontières sur votre site de social bookmarking

Conservez et partagez l'adresse de Amitié sans frontières sur votre site de social bookmarking
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland
Forum
Sites favoris

Partagez | 
 

 Pierre Loti , l'écrivain amoureux de l'Orient

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Domi
Admin


Nombre de messages : 498
Date d'inscription : 02/05/2009

MessageSujet: Pierre Loti , l'écrivain amoureux de l'Orient   Ven 24 Aoû - 21:55


Ayant vu récemment un téléfilm inspiré de la vie de Pierre Loti écrivain et officier de marine, je me suis intéressée au destin de cet écrivain orientaliste.


Né le 14 janvier 1850 à Rochefort, il a voyagé de par le monde et visité beaucoup de pays. Mais sa préférence était sans conteste pour la Turquie où il a rencontré Aziyadé, jeune femme appartenant au harem d'un riche vieillard.


De cette passion est né son premier roman, Aziyadé. On dit aussi que grâce à ce roman, il a réussi à retourner l'opinion occidentale en faveur des Turcs. A la fin de sa vie, il luttera d'ailleurs contre le démantèlement de l'empire Ottoman, programmé par les puissances occidentales.

Loti a eu la tentation de se faire naturaliser Turc pour rester auprès de la femme qu’il aime mais il y a finalement renoncé. Contraint de quitter la Turquie, pour l'Angleterre, il laisse son aimée dans un profond désarroi..
De retour à Istanbul quelques mois plus tard, il apprend le destin d’Aziyadé, morte d’amour et d’isolement après sa mise à l’écart dans le harem. Loti visite sa tombe au cimetière, bouleversé par « une tristesse immense et recueillie » et songe à mourir.



Tombe d'Aziyadé au cimetière Topkapi à Istanbul.

Sa maison natale à Rochefort, est aujourd'hui un musée, tant elle renferme de souvenirs de ses nombreux voyages.



Le salon turc









Paradoxalement, sa chambre était d'une étonnante sobriété

.
.
Pierre Loti est mort à Hendaye le 10 juin 1923, après une vie bien remplie."

"Frère aimé,

Tu cours, tu vogues, tu changes, tu te poses ... te voilà parti comme un petit oiseau sur lequel jamais on ne peut mettre la main. Pauvre cher petit oiseau, capricieux, blasé, battu des vents, jouet des mirages, qui n'a pas vu encore où il fallait qu'il reposât sa tête fatiguée, son aile frémissante..." (extrait d'Aziyadé)
La comparaison est bien trouvée. Loti était un oiseau qui ne se pose jamais. Infatigable, insatiable..Mais en même temps, un personnage si attachant!.

Lien pour la visite du musée: http://alienor.org/musees/index.php?/fre/La-liste-des-villes/Rochefort/Maison-de-Pierre-Loti


Dernière édition par Domi le Sam 25 Aoû - 2:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oasien



Nombre de messages : 340
Age : 69
Localisation : Gabes- Tunisie
Date d'inscription : 21/01/2008

MessageSujet: Re: Pierre Loti , l'écrivain amoureux de l'Orient   Ven 24 Aoû - 23:13

Pierre Loti était aussi un officier de marine. Il a laissé beaucoup de citations que ce soit dans son livre Aziyadé (1879), Jérusalem (1894) , Pêcheur d'Islande (1886), Ramuntcho (1897), L'Inde sans les Anglais (1903), Les Désenchantées (1906).
Je cite une de ses 224 citations:
" Aux carrefours, les vieux christs qui gardaient la campagne étendaient leurs bras noirs sur les calvaires, comme de vrais hommes suppliciés." [ Pêcheur d'Islande (1886) ]

_________________
Bonjour Invité l'amitié dans la vie des gens, c'est comme les fleurs dans le jardin.

Nous vous avons créés de peuples et de tribus différents pour vous vous connaitre ( Coran)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mon-paradis-oasis.blogspot.com
Domi
Admin


Nombre de messages : 498
Date d'inscription : 02/05/2009

MessageSujet: Re: Pierre Loti , l'écrivain amoureux de l'Orient   Ven 24 Aoû - 23:39


Merci Khalil pour l'ajout de cette citation. J'aime le style de Pierre Loti et ses comparaisons. Ces romans sont en grande partie autobiographiques. Voici un lien qui permet de lire en ligne, Aziyadé
http://textes.libres.free.fr/francais/pierre-loti_aziyade.htm

Voici l'extrait qui concerne sa rencontre avec Aziyadé (elle avait 18 ans):

Je me croyais si parfaitement seul, que j'éprouvai une étrange impression en apercevant près de moi, derrière d'épais barreaux de fer, le haut d'une tête humaine, deux grands yeux verts fixés sur les miens. Les sourcils étaient bruns, légèrement froncés, rapprochés jusqu'à se rejoindre ; l'expression de ce regard était un mélange d'énergie et de naïveté ; on eût dit un regard d'enfant, tant il avait de fraîcheur et de jeunesse.

La jeune femme qui avait ces yeux se leva, et montra jusqu'à la ceinture sa taille enveloppée d'un camail à la turque (féredjé) aux plis longs et rigides. Le camail était de soie verte, orné de broderies d'argent.

Un voile blanc enveloppait soigneusement la tête, n'en laissant paraître que le front et les grands yeux. Les prunelles étaient bien vertes, de cette teinte vert de mer d'autrefois chantée par les poètes d'Orient.

Cette jeune femme était Aziyadé. Aziyadé me regardait fixement. Devant un Turc, elle se fût cachée ; mais un giaour n'est pas un homme ; tout au plus est-ce un objet de curiosité qu'on peut contempler à loisir. Elle paraissait surprise qu'un de ces étrangers, qui étaient venus menacer son pays sur de si terribles machines de fer, pût être un très jeune homme dont l'aspect ne lui causait ni répulsion ni frayeur.

Tous les canots des escadres étaient partis quand je revins sur le quai ; les yeux verts m'avaient légèrement captivé, bien que le visage exquis caché par le voile blanc me fût encore inconnu ; j'étais repassé trois fois devant la mosquée aux cigognes, et l'heure s'en était allée sans que j'en eusse conscience.

Les impossibilités étaient entassées comme à plaisir entre cette jeune femme et moi ; impossibilité d'échanger avec elle une pensée, de lui parler ni de lui écrire ; défense de quitter le bord après six heures du soir, et autrement qu'en armes ; départ probable avant huit jours pour ne jamais revenir, et, par dessus tout, les farouches surveillances des harems.

Je regardai s'éloigner les derniers canots anglais, le soleil près de disparaître, et je m'assis irrésolu sous la tente d'un café turc.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oasien



Nombre de messages : 340
Age : 69
Localisation : Gabes- Tunisie
Date d'inscription : 21/01/2008

MessageSujet: Re: Pierre Loti , l'écrivain amoureux de l'Orient   Ven 24 Aoû - 23:47

Très émouvants passage où le désespoir est dominant. Merci pour le lien Domi, je ne manquerai pas d'aller lire.

_________________
Bonjour Invité l'amitié dans la vie des gens, c'est comme les fleurs dans le jardin.

Nous vous avons créés de peuples et de tribus différents pour vous vous connaitre ( Coran)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mon-paradis-oasis.blogspot.com
Domi
Admin


Nombre de messages : 498
Date d'inscription : 02/05/2009

MessageSujet: Re: Pierre Loti , l'écrivain amoureux de l'Orient   Ven 24 Aoû - 23:59



Moi aussi, je vais le lire. Jusqu'à présent, je n'avais lu que Pêcheurs d'Islande.
Il n'a jamais cessé de penser à son aimée, jusqu'à la fin de ses jours et il a même rapporté une stèle provenant de sa tombe. Elle est exposée dans son musée.


Voici un beau court-métrage qui retrace la quête de passionnés du roman de Pierre Loti et qui ont voulu retrouver les traces d'Aziyadé
.




A la recherche d'Aziyade par Natistanbul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pierre Loti , l'écrivain amoureux de l'Orient   Aujourd'hui à 22:55

Revenir en haut Aller en bas
 
Pierre Loti , l'écrivain amoureux de l'Orient
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pierre Loti, voyageur avec bagages (littéraires!)
» Avis de marché - Rochefort (17) - restauration des collections textiles du salon turc et de la chambre arabe de la Maison de Pierre Loti.
» Pierre Loti
» L'Ermite, Pierre
» Journaux intimes, de Madame de Staël à Pierre Loti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amitié sans frontières :: Arc-en-ciel :: Bouillon de culture-
Sauter vers: