Amitié sans frontières

Le forum est consacré à réunir des amis du monde entier pour un échange culturel et d'idées sur différents sujets!
 
AccueilPortailGalerieCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Bonjour
Jeu 4 Juil - 17:55 par Couleur café

» Joli temps de l'avent
Dim 9 Déc - 11:55 par Domi

» Bonjour
Sam 20 Oct - 12:07 par Domi

» Deux entreprises prestigieuses lorraines
Sam 29 Sep - 18:40 par Domi

» Janik Coat auteure illustratrice
Ven 21 Sep - 11:43 par Domi

» Peintres orientalistes
Mer 19 Sep - 0:30 par Domi

» L'huile de ricin
Mar 18 Sep - 15:23 par Domi

» Bonne nuit en poésie
Mar 11 Sep - 8:15 par Domi

» Une bonne nuit en compagnie de madame Butterfly, opéra de Puccini
Dim 9 Sep - 0:35 par Domi

Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Furl  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de Amitié sans frontières sur votre site de social bookmarking

Conservez et partagez l'adresse de Amitié sans frontières sur votre site de social bookmarking
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland
Forum
Sites favoris

Partagez | 
 

 Les faïenceries de Lunéville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Domi
Admin


Nombre de messages : 498
Date d'inscription : 02/05/2009

MessageSujet: Les faïenceries de Lunéville   Lun 8 Juin - 23:37

[

Carte de la Lorraine


Après Lunéville et ses broderies, voici Lunéville et ses faïenceries




Qu'est-ce que la faïence ?

Ce terme s'applique à un objet fabriqué à partir d'une pâte à base d'argile plus ou moins pure de sable et de marne calcaire, travaillée, modelée et passée au four.

La terre cuite, ainsi obtenue est recouverte d'une glacure rendue opaque par l'oxyde d'étain d'où son nom d'émail stannifère plus ou moins blanc. Cet émail a pour but de cacher la couleur de l'argile tout en rendant l'objet imperméable et lisse



En 1672, Louis XIV, qui cherchait de l'argent pour financer ses guerres, établit un impôt élevé sur la vaisselle de table, en argent ou en vermeil, et en 1689 en interdit la fabrication.

C'est l'origine de l'engouement pour la faience.

Entre 1700 et l 800, les faïenceries s'établissent en réseau serré en Lorraine.

Si Jacques Chambrette (1702-1758) ne s'était pas installé à Lunéville, en ce début du XVIIIe siècle, Lunéville aurait-elle accolé son nom à une faïence de haute qualité artistique ?
On ne peut l'affirmer. Car, le Pays de Lunéville comptait déjà des artisans faïenciers qui excellaient dans la création d'objets utilitaires ou décoratifs.






Ce n'est donc pas par hasard que Chambrette donna son nom à une faïencerie qui, née sous Léopold, prospéra comme manufacture royale sous Stanislas.

L'époque était favorable à la faïence qui vint remplacer la vaisselle plate (métaux précieux), souvent refondue pour permettre au Roy de battre tambour.

De la fenêtre de leurs ateliers, les artistes regardaient s'épanouir les fleurs de Lorraine. Tout comme les frères Hannong le firent à Strasbourg, la vaisselle se couvrit de décors variés et originaux: fleurs, insectes, animaux familiers et chimériques, personnages exotiques et chiens de faïence placés dans les vestibules (d'où découlerait l'expression se regarder en chiens de faïence).





Vint alors la mode du chinois, que les Jésuites ramenèrent de leurs missions souvent périlleuses.

Jacques Chambrette, écrasé par les impôts très élevés en terre ducale, par le fait de Chaumont de la Galaizière, gouvernant pour le roi de France, lorgna vers le territoire épiscopal rattaché à la France, où les sujets de Louis XV étaient beaucoup moins étranglés.

Chambrette installa des faïenceries à Saint-Clément, terre de l'évêque de Metz.



La deuxième guerre mondiale marque le déclin.

Dans les bâtiments réhabilités diverses petites et moyennes entreprises ont, aujourd'hui, trouvé asile.

Un magasin d'usine des faïenceries, encore productif à Saint-Clément, attire le touriste qui peut visiter une exposition permanente d'objets anciens sauvés des différentes catastrophes, dont des incendies ravageurs.

Le musée municipal détient de belles pièces à voir.

Et vous saurez encore que le modèle "réverbère" n'a rien à voir avec celui qu'on allumait autrefois; il s'agit très précisément d'un mode de cuisson... par réverbération.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les faïenceries de Lunéville
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 61°congrès des Diables Bleus de Lorraine à Lunéville,22.6.08
» AG de L'Amicale 409 Lunéville
» Exposition de l'AFCFEF 23 et 24 octobre 2010 à Lunéville
» Rose rouge au crochet de Lunéville
» Son et Lumière dans le bassin du château de Lunéville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amitié sans frontières :: Mon pays, ma ville! :: Des villes de mon pays-
Sauter vers: